Allaitement maternel : Evaluation, Traitement et prise en charge kinésithérapique des douleurs liées

Public concerné : Masseurs-Kinésithérapeutes

Réf. : KALAIT – màj : 18 juin 2024

L’allaitement maternel est un enjeu de santé public. L’OMS et l’UNICEF recommandent chacun un allaitement exclusif les 6 premiers mois de vie de l’enfant, puis l’introduction d’aliments complémentaires sûrs et nutritionnellement adéquats à partir de six mois, en continuant l’allaitement maternel jusqu’à deux ans ou plus. Dans son rapport « Favoriser l’allaitement maternel : processus – évaluation » datant de juin 2006, la HAS stipule que « Tout professionnel de santé en contact avec une mère allaitante doit s’assurer du bon déroulement de l’allaitement et anticiper, déceler ou résoudre des difficultés éventuelles », afin d’accroître la confiance maternelle, améliorer l’expérience de l’allaitement mais aussi réduire le risque de sevrage précoce.

Les masseurs-kinésithérapeutes sont directement concernés par cette question : ils sont amenés à accompagner les jeunes mères dans leur rééducation périnéale et abdominale post-partum, les recevant une à deux fois par semaine pour des soins spécifiques à la période périnatale, et sont également souvent sollicités pour traiter des douleurs parfois directement liées à l’allaitement maternel (dorsalgies, cervicalgies, syndrôme du défilé thoraco-brachial, névralgies, tendinites…). Ils peuvent ainsi jouer un rôle déterminant dans le soutien et la protection de l’allaitement maternel (prévention et éducation à la santé).

Ils ont par ailleurs toutes les compétences nécessaires pour identifier, soulager et résoudre des problématiques fréquemment rencontrées par les mères allaitantes, lorsque celles-ci sont la conséquence d’une mauvaise installation au sein ou d’une succion inadaptée du nourrisson : engorgement, mastite, abcès, lésions des mamelons type crevasses, baisse de la lactation, perte de poids du bébé… Ils sont capables d’observer et évaluer le déroulement d’une tétée afin de s’assurer d’un transfert de lait suffisant. Ils peuvent intervenir en thérapie manuelle sur l’ensemble du corps du tout-petit afin de limiter l’impact de certaines dysfonctions bio-mécaniques sur la prise du sein, mais aussi agir sur l’efficacité de la succion en rééducation notamment en cas d’ankyloglossie ou de frein lingual restrictif. Enfin, ils sont aptes à rassurer la mère sur sa capacité à nourrir son bébé, la conseiller dans les différentes étapes de son allaitement (crises d’allaitement, pics de croissance, sommeil, reprise du travail, tire-allaitement et extraction du lait, introduction d’une sucette ou d’un biberon, utilisation de matériel, diversification, sevrage…) et l’orienter vers des associations de soutien maternel ou d’autres professionnels de santé (médecins, sage-femmes, consultantes en lactation IBCLC, etc.) le cas échéant.

Cette formation aura pour objectif de permettre aux masseurs-kinésithérapeutes d’acquérir les bases essentielles pour la prise en charge de la femme allaitante et de son bébé lorsque ceux-ci rencontrent des difficultés ou des douleurs lors de la tétée.

  • Comprendre les enjeux de l’allaitement maternel pour la mère, l’enfant et la société ;
  • Connaître l’anatomie et la physiologie de la lactation humaine ;
  • Sensibiliser les stagiaires au rôle du masseur-kinésithérapeute en matière de prévention et d’éducation à la santé en lien avec l’allaitement maternel ;
  • Apprendre à observer une tétée et savoir évaluer l’efficacité du transfert du lait ;
  • Comprendre le mécanisme de la succion chez le nourrisson et évaluer son efficacité ;
  • Savoir réaliser un bilan diagnostic kinésithérapique (BDK) complet du nourrisson allaité et de la mère allaitante et établir les limites de notre prise en charge ;
  • Améliorer le raisonnement clinique devant une situation classique de douleurs maternelles lors de la tétée ;
  • Savoir identifier les facteurs de risque de sevrage précoce ;
  • Connaître les algorithmes de prise en charge des pathologies du sein fréquemment rencontrées en maternité et en cabinet de ville.

  • Matin 9h00-12h30

    THEORIE (30min) :Objectif : Présenter le contenu de la formation. Faire le point sur les expériences personnelles / professionnelles des stagiaires en matière d’allaitement maternel, et sur leurs attentes concernant la formation

    • Introduction : Présentation de la formation – Tour de table de présentation des participants – Exercice de photolangage

     THEORIE (1h) :Objectif : Comprendre les enjeux de l’allaitement maternel pour la mère, l’enfant et la société

    • Rappels sur la notion de norme biologique et définitions
    • Le bébé humain est un mammifère
    • Continuum de l’espèce humaine
    • Recommandations de l’OMS, de l’UNICEF et des sociétés savantes
    • Composition du lait maternel
    • Risques du lait artificiel
    • Les rares contre-indications
    • Conclusion : ont-ils été interpellés ?

     THEORIE (1h30) :Objectif : Connaître l’anatomie et la physiologie de la lactation humaine

    Rappels anatomo-physiologiques :

    • Anatomie du sein et de la glande mammaire
    • Taille et forme des seins : quelle importance ?
    • Rôles de hormones (prolactine, ocytocine) dans la lactogenèse
    • Notion de régulation autochrine / FIL / PIF
    • Impact sur la fréquence des tétées (ou du tire-allaitement) pour maintenir une production suffisante

     THEORIE (30min) :Objectif : Connaître les conséquences de l’accouchement sur la mise en place de l’allaitement. Préparer l’allaitement en période prénatale

    • Accouchement voie basse
    • Péridurale et allaitement
    • Traumatisme obstétrical
    • Césarienne et allaitement : impact sur la mère et l’enfant, impact sur la lactation
    • Sensibilisation au rôle du kinésithérapeute en matière de prévention et d’éducation à la santé en prénatal

    Après-midi 14h00-17h30

    THEORIE (30min) :Objectif : Accompagner le démarrage de l’allaitement maternel

    • L’Heure d’Or et la première tétée
    • Le rythme de tétée les premiers jours
    • Que proposer pour prévenir les difficultés de mise en route de l’allaitement ?
    • Critères de surveillance les premiers jours

     THEORIE / PRATIQUE (1h) :Objectif : Savoir observer les réflexes d’allaitement permettant une prise du sein correcte. Savoir évaluer l’efficacité d’une tétée et le bon transfert du lait

    • Installation, prise du sein, positions d’allaitement. Quelles représentations ?
    • Les réflexes d’allaitement, Prechtl, GMs

     THEORIE (1h) :Objectif : Comprendre les différents paradigmes de soutien à l’allaitement maternel 

    • Le Biological Nurturing vs l’approche classique
    • Notion de complexion hormonale d’ocytocine : comment la favoriser
    • Phases de sommeil et d’éveil chez le bébé

     THEORIE / PRATIQUE (1h) :Objectif : Apprendre à se positionner en tant que professionnel de santé, travailler sur sa communication pour établir une relation de confiance

    • Bases de la relation d’aide
    • Notion d’écoute active et VISA

     

    • Synthèse de la journée

  • Matin 9h00-12h30

    THEORIE (30min) :Objectif : Revoir les points de la veille

    • Retour sur les apprentissages de la veille

     THEORIE (1h) :Objectif : Accompagner le démarrage de l’allaitement maternel

    • Post-partum immédiat et séjour hospitalierplace du MK en maternité et en service de néonatalogie (rééducation du nouveau-né et du prématuré)
    • Prévention des troubles de l’oralité en réanimation néonatale

     THEORIE / PRATIQUE (30min) :Objectif : Accompagner le démarrage de l’allaitement maternel

    • Positionnement et installation en cocon
    • Mobilisations et sollicitations des réflexes
    • Massage
    • Stimulation péri et endobuccales

     THEORIE (1h30) :Objectif : Savoir évaluer la succion d’un nourrisson

    • Coordination succion – déglutition – respiration

    Après-midi 14h00-17h30

    THEORIE (1h30) :Objectif : Savoir évaluer la succion d’un nourrisson

    • Ankyloglossie
    • Freins restrictifs lingual, labial et buccaux
    • Examen clinique du bébé
    • Protocoles d’évaluation, échelles d’évaluation de la fonction et de l’apparence

     THEORIE (45min) :Objectif : Connaître les principes de la prise en charge d’un nourrisson présentant un frein restrictif

    • Approche conservatrice et approche chirurgicale
    • Gestion de la douleur
    • Guider la cicatrisation du diamant

     PRATIQUE (45min) :Objectif : Savoir corriger la succion d’un nourrisson

    • Rééducation linguale : Mobilité – Force – Fonction
    • Thérapie myofonctionnelle

     THEORIE / PRATIQUE (30min) :Objectif : Accompagner les parents

    • Thérapie manuelle
    • Exercices à montrer aux parents : stimulations, guppy, Tummytime, étirements

     

    • Synthèse de la journée

  • Matin 9h00-12h30

    THEORIE (1h) :Objectif : Construire une action de prévention / Comprendre les limites de notre intervention en tant que masseur-kinésithérapeute

    • Notre décret de compétence / compétence partagée avec les sage-femmes
    • Cadre légal, facturation et comptabilité
    • Contenu : que doivent retenir les parents ?

     THEORIE / PRATIQUE (1h30) :Objectif : Savoir identifier les pathologies du sein courantes et connaître les conduites à tenir

    • Crevasses
    • Engorgement du sein
    • Mastite, abcès
    • Candidoses
    • Récapitulatif des actions sur les seins : expression manuelle, compression mammaire, K-Taping
    • Techniques d’extraction du lait – tire-lait
    • Conservation du lait

     THEORIE (1h) :Objectif : Savoir accompagner les parents dans la poursuite de l’allaitement

    • Courbes de croissances
    • Supplémentation, complémentation, diversification
    • Reprise du travail
    • Allaiter un bambin, co-allaiter
    • Sevrage
    • Bouts de sein, biberons, sucettes

    Après-midi 14h00-17h30

    THEORIE (1h15) :Objectif : Savoir identifier les situations à risque chez le bébé et connaître les principes de prise en charge

    • Crises d’allaitement
    • Refus du sein
    • Situations particulières du bébé : torticolis, RGO, pathologies

     THEORIE (1h15) :Objectif : Savoir identifier les situations à risque ou les particularités de la maman et connaître les principes de prise en charge

    • Situations particulières de la mère : phénomène de Raynaud, D-MER, babyblues, dépression post-partum, mammoplastie, syndrome des ovaires polykystiques, syndrome de Sheenan, hypo/hyperthyroidisme
    • REF
    • Hyperlactation

     THEORIE (30min) :Objectif : Apprendre à se positionner en tant que professionnel de santé, travailler sur sa communication pour établir une relation de confiance 

    • Informer sur l’allaitement maternel : dépasser la culpabilité
    • Notion de fondations de l’allaitement
    • Rappel sur le rôle des professionnels de santé
    • Travail en réseau

     THEORIE (30min) :Objectif : Evaluer la formation

    • Synthèse, QCM, administratif

Prochaines sessions

Dates
Ville
FIF PL
N° DPC
19-20-21/09/2024
Montpellier (34)
21-22-23/11/2024
Toulouse (31)
Dates
19-20-21/09/2024
Ville
Montpellier (34)
N° DPC
Dates
21-22-23/11/2024
Ville
Toulouse (31)
N° DPC

Demande de prise en charge

FIF PL

Cliquez sur Voir la fiche dans le tableau ci-dessus.

NAC PRO : S0620240400049

Allaitement maternel : Evaluation, Traitement et prise en charge kinésithérapique des douleurs liées

allaitement

Public concerné : Masseurs-Kinésithérapeutes

Prise en charge : FIF PL

Tarifs et inscriptions

Besoin d’un renseignement ?

Modalités pratiques

Prérequis : Aucun

Type de formation : Présentiel

Durée : 3 jours – 21 heures

Formateur(s) [PDF] : LIPSKIER Sarah

Matériel à prévoir : un tapis + une serviette + une tenue décontractée

Accessibilité