Bébé/enfant vulnérable Mod1 : Repérage et prise en charge « sensori-motrice » globale et précoce du bébé vulnérable et à risque de troubles neuro-développementaux – Module 1

Public concerné : Masseurs-Kinésithérapeutes, Ergothérapeutes, Psychomotriciens

Réf. : KBEBE1 – màj : 9 juillet 2024

Repérage et prise en charge « sensori-motrice » globale et précoce du bébé vulnérable et à risque de troubles neuro-développementaux – Module 1

Contexte :
Le terme de « bébé vulnérable » ou plus précisément de jeune enfant vulnérable sous-tend la vulnérabilité à laquelle peut être confronté un jeune enfant sur la période pré, péri et post- natale jusqu’au deux ans de l’enfant comme cela est décrit dans le rapport des 1000 premiers jours. Cette période correspond à la période sensible de maturation cérébrale donc le repérage précoce des signes d’alerte de troubles du neuro-développement et de TSA sur cette période est essentiel. Cette formation va permettre ce repérage et cet accompagnement précoce en kinésithérapie.
Voici les exemples concrets de vulnérabilité du nouveau-né : la prématurité (inférieur à 32 SA), les retards de croissance intra-utérin (Poids de naissance inférieur à 1500g), les pathologies néonatales sévères, l’exposition foetale aux toxiques (alcool, drogue.), des causes infectieuses dans le premier mois de vie, des antécédents familiaux de TND sévères au premier degré….
Enjeux / argumentaire scientifique :
Le développement moteur pendant les deux premières années de vie est une caractéristique de l’intégrité et de la sante physiques de l’enfant, son évaluation (1,2). D’après les résultats de la littérature scientifique (Evidence Based Medicine et Evidence Based Practice) le repérage et la prise en charge précoce des enfants est essentielle (3–6). Ce repérage passe par une connaissance des signes d’alertes par rapport à la construction du développement normal de l’enfant (7,8).
Les réseaux d’aval de suivi de l’enfant vulnérable ont une mission de repérage des enfants à risque modérés et à haut risque de troubles du neuro-développementaux (TND) (9).
D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les troubles neuro-développementaux (TND) sont un ensemble d’affections qui débutent durant la période du développement. Ils entraînent des difficultés significatives dans l’acquisition et l’exécution de fonctions spécifiques intellectuelles, motrices ou sociales. L’étiologie présumée pour les troubles neurodéveloppementaux est complexe et pour beaucoup d’individus, elle est inconnue (10). Les troubles du neuro-développement se manifestent souvent très tôt : ils sont, la plupart du temps, repérables avant que l’enfant entre à l’école, souligne la classification de référence du DSM-5 (11).
La Haute Autorité de Santé (HAS) a publié en février 2020 des recommandations de bonnes pratiques sur le repérage et l’orientation des enfants à risque de TDN dont les masseur-kinésithérapeutes font partie. Chez les enfants à risque de TND, la HAS recommande de débuter les interventions précoces à visée préventive dès la période néonatale d’hospitalisation (soins de développement) et de les poursuivre lors du retour à domicile afin d’éviter toute rupture de soins. La HAS rappelle que la prise en charge doit être précoce, pluridisciplinaire et coordonnée.
L’observation du mouvement normal de l’enfant en référence au mouvements généraux (General Movements, abrégé en GMs) est primordiale (12,13). La mobilité spontanée du nourrisson reflète de manière précise l’état fonctionnel du système nerveux. Les GMs permettent un dépistage précoce des formes sévères de Paralysie Cérébrale. La sensibilité est d’autant plus importante quand l’analyse est couplée à l’IRM, l’examen neurologique et le score de Hammersmith. Les GMs vont aider les professionnels de santé à repérer les signes d’alertes précoces de lésions neurologiques et la construction de son axe corporel chez le nouveau-né (14).
Les masseurs-kinésithérapeutes, dans le cadre de leur décret de compétences (15), font partie des acteurs clés de la prise en charge pédiatrique. Ils peuvent proposer un protocole de rééducation pour permettre au bébé de passer par toutes les étapes avant de savoir marcher, et de contrôler leur installation. Ils accompagnent les expériences motrices, qui, réalisées dans les tout premiers mois de la vie, au cours des « périodes sensibles », au moment où la plasticité cérébrale est la plus grande, sont profitables au bébé (16,17). Le schéma de prise en soin s’individualise en fonction de la clinique, au fur et à mesure du développement de l’enfant, d’où l’importance de repérer précocement des troubles éventuels. Les masseurs-kinésithérapeutes ont aussi un rôle à jouer auprès des parents. Ces derniers doivent être considérés comme des acteurs du parcours de soins à part entière et peuvent être accompagnés lors des séances de rééducation à visée éducative (18–20).
Pour autant, certains de ces professionnels peuvent se sentir démunis face au repérage et à la prise en charge précoce du bébé à risque de TND et de l’enfant ayant un retard psychomoteur. C’est pourquoi, la formation continue « Repérage et prise en charge globale et sensori-motrice précoce du bébé vulnérable et à risque de troubles neuro-développementaux » que nous proposons vient s’inscrire dans la continuité de la formation initiale des masseurs-kinésithérapeutes. Ces derniers, pourront renforcer les connaissances et compétences spécifiques nécessaires à une prise en charge rééducative optimale. Notre formation se décline en 2 modules complémentaires qui s’adressent aux masseur-kinésithérapeutes, quel que soit leur mode d’exercice. Cette formation vient compléter leur formation initiale. Cette dernière est un pré-requis obligatoire pour l’inscription à notre formation. Ils appréhenderont les bases théoriques et pratiques de repérage et de prise en charge globale précoce. Les participants découvriront des outils pratiques issus de l’expérience clinique pour l’observation et l’évaluation, afin d’inscrire une démarche thérapeutique dans une prise en charge globale en lien avec les familles. Ils pourront guider l’enfant dans l’exploitation de ses potentiels physique et psychique et en respectant son environnement, afin de prévenir les conséquences des anomalies de régulation posturale (développement perturbé, douleurs, souffrance, les éventuels troubles orthopédiques …).
Cette formation est à destination des masseur-kinésithérapeute quelle que soit leur mode d’exercice. Elle s’inscrit dans le cadre de l’amélioration des pratiques et de l’approfondissement des connaissances des pratiques diagnostiques et des prises en charge thérapeutiques, autour de cas cliniques.
L’objectif est de sensibiliser les thérapeutes à des bases théoriques et pratiques de repérage et de prise en charge globale précoce (en référence à des concepts de base (Ayres, Bobath, Bullinger, Le Métayer, Vojta, B. Moulis…) leurs complémentarités, leurs limites :

En proposant des « outils » pratiques pour l’observation, l’évaluation afin d’inscrire une démarche thérapeutique dans une prise en charge globale en lien avec les familles ;

En guidant l’enfant dans l’exploitation de ses potentiels physique et psychique en respectant son environnement afin de prévenir les conséquences des anomalies de régulation posturale (développement perturbé, douleurs, souffrance, les éventuels troubles orthopédiques …).
Elle permet également de comparer les pratiques constatées aux recommandations de la Société Savante au travers des échanges constatés pendant ces programmes
Résumé :
Cette formation s’adresse aux masseur-kinésithérapeutes quel que soit leur mode d’exercice. Ils appréhenderont les bases théoriques et pratiques de repérage et de prise en charge globale précoce (en référence à des concepts de base (Ayres, Bobath, Bullinger, Le Métayer, Vojta, B. Moulis…), leurs complémentarités et leurs limites.
Les participants découvriront des « outils » pratiques pour l’observation et l’évaluation, afin d’inscrire une démarche thérapeutique dans une prise en charge globale en lien avec les familles. Ils pourront guider l’enfant dans l’exploitation de ses potentiels physique et psychique et en respectant son environnement, afin de prévenir les conséquences des anomalies de régulation posturale (développement perturbé, douleurs, souffrance, les éventuels troubles orthopédiques …).

Objectifs pédagogiques :

  • Repérer les signes d’alertes précoces des troubles du neuro-développement ;
  • Guider l’enfant dans l’exploitation de ses potentiels physique et psychique et en respectant son environnement ;
  • Prévenir les conséquences des anomalies de régulation posturale (développement perturbé, douleurs, souffrance, les éventuels troubles orthopédiques …) ;
  • Impliquer les parents dans ce projet en leur proposant des stratégies environnementales facilitant l’activité fonctionnelle et ludique ;
  • Inscrire sa démarche thérapeutique dans une prise en charge globale, pluridisciplinaire et coordonnée en lien avec les familles.

Objectifs opérationnels :

  • Etablir des priorités de prise en charge ;
  • Enumérer les différents courants thérapeutiques et lister les complémentarités et limites ;
  • Repérer et décrire les messages d’écart entre les processus de développement neuromoteur et sensoriel du bébé « normal » et ceux présentant des troubles du neuro-développement ;
  • Utiliser des techniques de facilitation du mouvement normal (les niveaux d’évolution motrice) ;
  • Observer les dysfonctionnements neuro-moteurs et évaluer les conséquences de ces dysfonctionnements sur le développement ;
  • Utiliser des techniques « poly sensorielles » ;
  • Décrire les processus de développement neuromoteur et sensoriel de l’enfant « pathologique » ;
  • Repérer des coordinations sensorimotrices « pathologiques » ou « à risques » ;
  • Réaliser un bilan en utilisant les techniques spécifiques et le partager avec des professionnels pour une prise en charge sensori-motrice, globale et transdisciplinaire ;
  • Utiliser les techniques de facilitation et de stimulation sensorielle en référence au niveau d’évolution motrice.

  • Matin 9h00-12h30

    THEORIE (30min) : Accueil – Résultats des pré-tests
    Objectif : S’engager dans la formation et partager ses attentes / Evaluer ses connaissances et pratiques
    (Présentation ; Echanges : questions réponses ; Méthode interrogative)
    • Accueil, présentation, prise en compte des attentes des stagiaires, difficultés rencontrées dans la pratique quotidienne / Echange autour des résultats des pré-test
    THEORIE (1h) : Priorités de prise en charge
    Objectif : Inscrire sa démarche thérapeutique dans une prise en charge globale, coordonnée en lien avec les familles / Etablir des priorités de prise en charge
    (Présentation théorique en cours magistral – méthode pédagogique affirmative expositive)
    • Accompagner le mieux possible l’enfant dans son développement
    • Faciliter les interactions avec la famille dans son environnement
    THEORIE (1h) : Outils d’évaluation et démarche thérapeutique
    Objectif : Inscrire sa démarche thérapeutique dans une prise en charge globale, coordonnée en lien avec les familles / Enumérer les différents courants thérapeutiques Lister les complémentarités et limites
    (Présentation théorique en cours magistral – méthode pédagogique affirmative expositive)
    • Les différents courants / Complémentarités
    • Limites (Bobath, Bullinger, Ayres, Le Métayer, Vojta…)
    THEORIE (1h) : Rappels fondamentaux
    Objectif : Prévenir les conséquences des anomalies de régulation posturale (développement perturbé, douleurs, souffrance, les éventuels troubles orthopédiques …) / Repérage des signes d’alertes précoces de troubles du neurodéveloppement chez le bébé vulnérable
    (Présentation théorique en cours magistral – méthode pédagogique affirmative expositive)
    • Définitions : position, posture, mouvement normal
    • Comparaison des processus de développement neuromoteur et sensoriel du bébé « normal » par rapport au bébé vulnérable : observation des premières coordinations sensorimotrices (0-6mois)

    Après-midi 14h00-17h30

    PRATIQUE (2h) : Travail au tapis
    Objectif : Guider l’enfant dans l’exploitation de ses potentiels physique et psychique et en respectant son environnement / Utiliser des techniques de facilitation du mouvement
    (Présentations, démonstrations de l’intervenant et mise en pratique – méthode affirmative par pédagogie démonstrative)
    • Le mouvement dans la vie quotidienne : technique de facilitation du mouvement en lien avec les niveaux d’évolution motrice
    THEORIE (1h15) : Processus de développement du bébé « normal »
    Objectif : Prévenir les conséquences des anomalies de régulation posturale (développement perturbé, douleurs, souffrance, les éventuels troubles orthopédiques …) / Repérage des signes d’alertes précoces de troubles du neurodéveloppement chez le bébé vulnérable
    (Présentation théorique en cours magistral – méthode pédagogique affirmative expositive)
    • Comparaison des processus de développement neuromoteur et sensoriel du bébé « normal » par rapport au bébé vulnérable : Observation des premières coordinations sensorimotrices (entre 6 – 12 mois)
    THEORIE (15min) : Synthèse des acquis
    Objectif : Synthétiser les acquis de la journée
    (Discussion et échanges Méthode interrogative)
    • Echange autour des acquis des participants sur les éléments abordés ensemble

  • Matin 9h00-12h30

    THEORIE (15min) : Retour sur les apports de la veille
    Objectif : Préparer la journée de formation
    (Echanges)
    • Question des participants – Echanges
    PRATIQUE (2h) : Travail au tapis
    Objectif : Guider l’enfant dans l’exploitation de ses potentiels physique et psychique et en respectant son environnement / Utiliser des techniques de facilitation du mouvement en lien avec les niveaux d’évolution motrice
    (Présentations, démonstrations de l’intervenant et mise en pratique – méthode affirmative par pédagogie démonstrative)
    • Le mouvement normal dans la vie quotidienne : technique de facilitation du mouvement en lien avec les niveaux d’évolution motrice
    THEORIE (1h15) : Observations vidéos de l’activité spontanée du bébé
    Objectif : Guider l’enfant dans l’exploitation de ses potentiels physique et psychique et en respectant son environnement / Observer les dysfonctionnements neuro moteurs et évaluer les conséquences de ces dysfonctionnements sur le développement
    (Présentation théorique en cours magistral – méthode pédagogique affirmative expositive)
    • Observations : en service de néonatologie ; en service de réanimation
    • Observations : des développements suspects ; du bébé « prématuré » du bébé « ayant des dysfonctionnements

    Après-midi 14h00-17h30

    PRATIQUE (3h15) : Techniques « poly sensorielles »
    Objectif : Impliquer les parents dans le projet thérapeutique en leur proposant des stratégies environnementales facilitant l’activité fonctionnelle et ludique du bébé / Utiliser des techniques « poly sensorielles »
    (Présentations, démonstrations de l’intervenant et mise en pratique – méthode affirmative par pédagogie démonstrative)
    • Prise en charge du bébé « à risque » en lien avec la famille et son environnement
    • Relais humain : toucher thérapeutique dans les gestes de la vie quotidienne
    • Relais matériel : installations
    THEORIE (15min) : Synthèse des acquis
    Objectif : Synthétiser les acquis de la journée
    (Discussion et échanges Méthode interrogative)
    • Echange autour des acquis des participants sur les éléments abordés ensemble

  • Matin 9h00-12h30

    THEORIE (15min) : Retour sur les apports de la veille
    Objectif : Préparer la journée de formation
    (Echanges)
    • Question des participants – Echanges
    THEORIE (1h15) : Processus de développement de l’enfant « pathologique »
    Objectif : Prévenir les conséquences des anomalies de régulation posturale (développement perturbé, douleurs, souffrance, les éventuels troubles orthopédiques …) / Décrire les processus de développement neuromoteur et sensoriel de l’enfant « pathologique » / Repérer des coordinations sensorimotrices « pathologiques » ou « à risques »
    (Présentation théorique en cours magistral – méthode pédagogique affirmative expositive)
    • Les processus de développement neuromoteur et sensoriel de l’enfant « pathologique »
    • Observation des coordinations sensorimotrices « pathologiques » ou « à risques »
    • Bilan
    PRATIQUE (2h) : Atelier pratique : le bilan
    Objectif : Impliquer les parents dans ce projet en leur proposant des stratégies environnementales facilitant l’activité fonctionnelle et ludique / Réaliser un bilan en utilisant les techniques spécifiques et le partager avec des professionnels pour une prise en charge sensorimotrice, globale et transdisciplinaire
    (Présentations, démonstrations de l’intervenant et mise en pratique – méthode affirmative par pédagogie démonstrative)
    • Les techniques de bilan du jeune enfant vulnérable

    Après-midi 14h00-17h30

    PRATIQUE (3h) : Prise en charge sensorimotrice
    Objectif : Guider l’enfant dans l’exploitation de ses potentiels physique et psychique et en respectant son environnement / Utiliser les techniques de facilitation et de stimulation sensorielle en référence au niveau d’évolution motrice (Présentations, démonstrations de l’intervenant et mise en pratique – méthode affirmative par pédagogie démonstrative)
    • Techniques de facilitation et de stimulation sensorielle : en référence au niveau d’évolution motrice
    • Relais humain et matériel : pour l’intégration de nouvelles sensations
    THEORIE (30min) : Evaluation
    Objectif : Evaluer la journée de formation
    (Echange Présentation)
    • Validation des acquis de la journée
    • Evaluation finale de la formation orale
    • Synthèse, QCM, administratif

Prochaines sessions

Dates
Ville
FIF PL
N° DPC
26-27-28/09/2024
Toulouse (31)
24.003
03-04-05/10/2024
Rennes (35)
24.004
30-31/01/2025
01/02/2025
Toulouse (31)
NC
NC
10-11-12/04/2025
Biarritz (64)
NC
NC
19-20-21/06/2025
Montpellier (34)
NC
NC
02-03-04/10/2025
Toulouse (31)
NC
NC
09-10-11/10/2025
Rennes (35)
NC
NC
Dates
26-27-28/09/2024
Ville
Toulouse (31)
N° DPC
24.003
Dates
03-04-05/10/2024
Ville
Rennes (35)
N° DPC
24.004
Dates
30-31/01/2025
01/02/2025
Ville
Toulouse (31)
FIF PL
NC
N° DPC
NC
Dates
10-11-12/04/2025
Ville
Biarritz (64)
FIF PL
NC
N° DPC
NC
Dates
19-20-21/06/2025
Ville
Montpellier (34)
FIF PL
NC
N° DPC
NC
Dates
02-03-04/10/2025
Ville
Toulouse (31)
FIF PL
NC
N° DPC
NC
Dates
09-10-11/10/2025
Ville
Rennes (35)
FIF PL
NC
N° DPC
NC

Demande de prise en charge

FIF PL

Cliquez sur Voir la fiche dans le tableau ci-dessus.

NAC PRO : S0620240390028

DPC

Cliquez sur => site web du DPC.
Dans la zone « Rechercher une action de DPC » collez le numéro du programme suivant :

12122425079

Cliquez sur « RECHERCHER » et voir les sessions.
Cliquez sur « pour vous inscrire »

Bébé/enfant vulnérable Mod1 : Repérage et prise en charge « sensori-motrice » globale et précoce du bébé vulnérable et à risque de troubles neuro-développementaux – Module 1

Bébé faisant ses premiers pas, aidé par adulte.

Public concerné : Masseurs-Kinésithérapeutes, Ergothérapeutes, Psychomotriciens

Prise en charge : FIF PL et DPC

Tarifs et inscriptions

Besoin d’un renseignement ?

Modalités pratiques

Prérequis : Aucun

Type de formation : Présentiel

Durée : 3 jours – 21 heures

Formateur(s) [PDF] : PERROT Céline

Matériel à prévoir : un tapis + une serviette + un poupon souple + un coussin d’allaitement et/ou écharpe de portage (si possible)

Accessibilité